Cinéma, cinéma (de salle en salle et de film en film…)

mars 19, 2008 at 11:20 (Oups I did it again) (, , )

Ave lecteur,

Morituri te salutant.

Tu l’auras deviné (au sinon, permets-moi de te dire que tu n’es pas subtile), le post d’aujourd’hui est consacré aux salles sombres et obscures.

Vaste sujet n’est-ce pas…

Ainsi, en tant qu’héritiers des seventies, les représentants de notre pauvre génération Y (1976-1994) croient encore que le rencard au ciné, c’est une bonne idée…

Fatal error!

Laisse-moi te conter l’analyse comparative de deux rendez-vous foireux (of course):

  1. Les deux fois on m’a gentiment demandé de payer ma place;
  2. Les deux fois on n’a pas jugé nécessaire de (lourdement insisté pour ne pas) prendre un truc à boire, sans s’inquiéter de mon état de déshydratation;
  3. On m’a ri grassement dans les oreilles/On s’est endormi;
  4. Une fois sur deux on est allé boire un verre après mais la conversation ne fut franchement pas des plus intéressante;
  5. On n’avait pas suffisamment de sous pour payer le parking (donc j’ai dû allongé)/On m’a même pas raccompagnée (en même temps j’ai pas laissé la chance, mais re-en même temps, fallait la saisir…).

Alors ma question la voici, la voilà:

D’où c’est qu’elle est la magie du cinéma? hein? dis?

popcorn.jpg

Permalien 8 commentaires