Scènes de lit désespérément pas crédibles

avril 7, 2008 at 8:38 (Brin de causette) (, )

Bon, bon, bon.

J’ai un grave problème, un dilemme cornélien. Que dis-je, un conflit interne inextricable!

On n’est pas sorti, je te le dis.

Trois saisons que j’essaie de me raisonner, à me dire que c’est pas si grave, qu’ils vont bien finir par se rendre compte qu’ils ne sont pas crédibles et que même, ça en devient risible. Mais non, rien ne change et je te le dis, cher lecteur, je désespère!

Parce que, vois-tu, je suis très fan de Desperate Housewives.

Oui

En particulier de la première saison (les autres, ça tient plus du rituel du dimanche soir que d’une réelle appréciation critique), je me délecte de cet humour déjanté et rocambolesque, ces situations improbables et ces caricatures où, je pense, tout le monde se retrouve.

Là où je ne suis pas d’accord, mais alors là pas du tout, c’est par rapport aux parties de jambes en l’air. Et, plus particulièrement, la façon dont elles se terminent.

Je suis sûre que tu l’as déjà remarqué et que tu t’es dit que toi, ça t’arrivait pas d’être catapulté à l’autre bout du lit après l’orgasme. Et ben je vais te dire, moi non plus!

Je ne comprends pas pourquoi ils représentent le plaisir jouissif de cette façon. Ca fait un peu con, voire très con, voire carrément hors sujet.

Alors je veux bien qu’aux States, on est plutôt pudibond à tendance grenouille de bénitier (en même temps, ça dépend de qui on parle…). Mais ceci dit, ils auraient dû trouver autre chose. Quelque chose qui collerait un peu plus à la réalité, me semble-t-il…

 

La photo vient d’ici

Permalien 8 commentaires