Et une rencontre Meetic foireuse, une!

février 25, 2008 at 10:10 (C'est un beau roman...) (, )

Ma première rencontre Meetic (il y en a eu 2 en tout) remonte à quasi un an et ce fut une vraie cata…

Première erreur du mec: il dit qu’il habite Bruxelles alors que ce n’est pas le cas.

Deuxième erreur du gamin: il est plus petit que moi.

Troisième erreur du type: il vient en train.

Quatrième erreur de l’abruti: il me fait attendre 1/2 heure.

Cinquième erreur de l’enfoiré: il m’engueule parce que j’ai oublié mon portable.

Sixième erreur de l’empaffé: il a de nouvelles chaussures et je suis obligée de lui soigner les panards.

Septième erreur du looser: il demande à voir mes potes mais ne pète pas un mot.

Huitième erreur du pauv’ gars qui fait vraiment pitié: il m’envoie un texto pour me demander ce que je pense de lui.

Neuvième erreur du pot de colle: il insiste quand je lui dis qu’il n’y a franchement pas moyen.

Dixième erreur du gros lourd un peu con: il m’envoie il y a peu un émoticône débile sans autre explication.

NEXT!!!

Heureusement qu’ils ont changé de pub… celle-ci était carrément nunuche…!

Permalien 6 commentaires

Ovidette toulemonde

février 9, 2008 at 7:24 (Et c'est parti pour le show, Mais quelle cruche, Marchera/Marchera pas, Oups I did it again) (, , , , , , , , , , , , , , , , , , )

Autour de moi, il y a pas mal de Bridget Jones en devenir…

Des filles, la vingtaine, actives, intelligentes, drôles et mignonettes, qui ont une bonne situation, mais qui ne trouvent pas d’homme(s)…

Bien sûr, la plupart d’entre elles ont déjà vécu une relation longue durée, mais après ça, n’ont plus jamais trouvé quelqu’un d’acceptable à se mettre sous la dent.

Ces filles là, je les connais bien, j’en fais partie

J’ai décidé de leur dédier ce blog, afin de pouvoir y partager nos plans drague, nos ébats, nos râteaux, nos conseils, nos anecdotes, ce qui fonctionne… ou pas, les livres à lire, les petits trucs qui font que, etc.

Afin que, tous ensemble, on se lance à la recherche du Joli perdu et qu’on le sorte de sa tanière…

Bref, on n’est pas là pour larmoyer, pour se trouver grosses, moches et se dire qu’on ne trouvera jamais Ze Jules, mais plutôt pour se booster et bien sûr, à ce petit jeu, les hommes sont les bienvenus!

Le bal est ouvert!

femme-bain.jpg

Permalien Laisser un commentaire